Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Ces solutions qui veulent detrôner Lightroom et Photoshop

La domination d’Adobe avec Lightroom et Photoshop dans le domaine de l’organisation et de la retouche d’images est-elle en voie d’être remise en question par d’autres solutions ? Les nouvelles versions de Luminar, Dxo Optics Pro, On1 Photo Raw ou encore Affinity Photo comptent bien proposer une alternative à ces deux logiciels de référence.

Profiter du choix d’Adobe du “tout par abonnement”

Depuis quelques années, Adobe a pris le virage de l’abonnement, au point désormais d’annoncer récemment que la version à prix fixe de Lightroom ne serait bientôt plus mise à jour. Si certains utilisateurs n’y trouvent rien à redire, beaucoup ont déploré cette stratégie.

Une partie des utilisateurs s’est donc mise à chercher des alternatives sans abonnement, et c’est là que les éditeurs de solutions de retouche ont senti qu’une porte leur était grande ouverte.

Des alternatives qui s’inspirent de Lightroom et Photoshop

Bien que les nouvelles versions des éditeurs de photo les plus innovants cherchent à se différencier d’Adobe, ils savent bien que c’est leur capacité à remplacer et imiter les fonctionnalités de Lightroom et Photoshop qui les rend désormais attrayants.

Ils jonglent donc entre la nécessité d’offrir les mêmes outils tout en offrant de nouvelles possibilités pour déclencher le passage vers leur solution.

Luminar 2018

Chez Luminar 2018, édité par Skylum (anciennement MacPhun), le parti pris de proposer des pré-réglages vise la simplicité et donc les utilisateurs débutants, mais aussi les utilisateurs plus aguerris. Il est en effet possible d’aller beaucoup plus loin en prenant la main sur ces réglages, tout en offrant calques, masques, et tous les outils auxquels sont habitués les utilisateurs des solutions Adobe. C’est donc un compromis intéressant.

Conscient du frein que représente l’utilisation de plugins parfois chèrement achetés par les utilisateurs de Photoshop, Luminar propose même de les importer et de les utiliser dans sa solution, afin de faciliter le passage chez eux.

Site de Luminar 2018

On1 Photo Raw 2018

Chez On1 Photo Raw 2018, on trouve aussi des solutions très complètes de retouche, souvent bien connues des professionnels. On1 édite en effet depuis longtemps des suites qui ont longtemps été une des seules alternatives au géant Adobe.

En quelques temps, On1 a su considérablement faire évoluer sa suite, et a proposé une version 2017 prenant en charge le format RAW de manière complète et non destructive.

Il y a quelques jours, l’éditeur a dévoilé sa nouvelle version 2018 qui possède un nouveau module d’organisation des photos. On1 est désormais capable de proposer des fonctionnalités de tri et d’organisation des photos très proches de celles que l’on retrouve dans Lightroom.

Et on1 explique même sur son site pourquoi et comment faire la migration depuis l’abonnement photo d’Adobe.

Site de On1 Photo Raw 2018

DXO Optics Pro

Le français DXO Optics Pro capitalise toujours sur son savoir faire dans le domaine professionnel. Son expertise dans les domaines de la réduction du bruit, de la gestion des fichiers RAW, ou de la prise en charge de 30 000 combinaisons boîtiers-optiques, régulièrement mises à jour, apporte une vraie valeur ajoutée.

DXO continue aussi d’innover et a récemment racheté les technologies de Nik Software pour proposer un système de retouche plus simple et efficace, utilisé de longue date par les utilisateurs de Photoshop et Lightroom sous la forme de plugins.

La marque a su se faire une place aux côtés des produits Adobe depuis longtemps, et continue de faire évoluer ses produits en ciblant des utilisateurs plutôt professionnels.

Site de DXO Optics Pro

Affinity Photo

Affinity Photos est un autre acteur à prendre au sérieux, qui cherche aussi clairement à séduire les professionnels. La prise en charge complète du format .PSD vise bien sûr les utilisateurs habituels de Photoshop, et une gamme d’outils très complète pour la retouche avancée est proposée.

L’intégration d’outils très utiles dans certaines spécialités, comme la séparation de fréquence pour la retouche de peau, une alternative à “Liquify”, ou des solutions de détourage assez efficaces sont un autre atout de cette solution.

Affinity Photo a aussi su miser sur la mobilité, avec des applications très réussies.

Le site d’Affinity photo

Et pourquoi pas Capture One Pro ?

C’est en effet une solution plus que valable, mais très orientée vers les professionnels. Ses fonctionnalités particulières le destinent plus aux spécialistes de certains secteurs, et le tarif plus élevé ne met pas cette solution à portée de toutes les bourses.

De quoi détrôner Adobe ?

Le virage pris par ces éditeurs a donné lieu à des fonctionnalités parfois très impressionnantes qui ne sont pas toujours proposées par Adobe. Mais pour l’instant, elles ne suffisent pas à elles seules à transformer Lightroom ou Photoshop en solutions archaïques, du moins du point de vue des professionnels.

Entre l’habitude d’un flux de travail parfaitement réglé, des plugins qui constituent parfois un énorme investissement réalisé sur le long terme, et l’absence de véritable supériorité de ces solutions, il sera difficile pour l’instant de detrôner le n°1. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que ces acteurs proposent tous des plugins pour Photoshop et Lightroom.

Une véritable alternative pour les non-professionnels

Malgré tout, ces alternatives sont devenues plus que crédibles pour remplacer les solutions Adobe, certes pas au niveau des professionnels, mais des amateurs et passionnés. La plupart des outils proposés par Adobe ne sont en effet pas essentiels dans la plupart des utilisations. Et les progrès réalisés par la concurrence permettent de dire que les outils alternatifs sont souvent aussi performants, et plus simples à utiliser dans certains contextes.

Adobe prépare l’avenir, et mise sur l’intelligence artificielle

Si pour l’utilisateur non professionnel, les alternatives citées ici sont aujourd’hui plus que suffisantes, le monde professionnel sera plus difficile à convaincre. Les professionnels aiment en général la stabilité, et sait qu’Adobe fait évoluer constamment ses produits.

Adobe peut compter sur des moyens financiers considérables et une équipe d’ingénieurs qui est capable de réagir à cette concurrence. L’intelligence artificielle se prépare a créer un vrai bouleversement dans le domaine de la retouche photo. Et avec les dernières expérimentations d’Adobe dans ce domaine, de nouveaux outils se préparent qui seront plus durs à imiter.

On a récemment vu d’impressionnants exemples de ce qu’Adobe prépare dans ses labos en termes de colorisation d’images en noir et blanc (Adobe Scribbler). Idem avec la suppression d’éléments dans une image avec « Deep Fill« .

On commence d’ailleurs à voir l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la phase d’organisation des photos, et la nouvelle version 100% en ligne de Lightroom est certainement elle aussi amenée à intégrer ces évolutions.

Il devrait donc y avoir de la place pour tout le monde dans ce secteur, et si ces nouvelles solutions vont certainement séduire, et de manière méritée, de nouveaux utilisateurs, Adobe semble bien en position de continuer à renforcer sa position auprès des professionnels.

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur