Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Lumix S1 et S1R : Panasonic arrive en force sur le marché des hybrides 24×36

Dernière édition à prendre place au mois de septembre, cette photokina 2018 est décidément dédiée aux hybrides 24×36 ! Après Nikon et Canon, c’est donc au tour de Panasonic de s’attaquer à ce marché très en vogue. Le géant japonais de l’électronique vient en effet d’annoncer le développement de deux boîtiers : les Lumix S1 et S1R.

Panasonic, Leica et Sigma s’allient autour de la monture L

Bien que faisant figure de précurseur dans le domaine des appareils photo hybrides, Panasonic a toujours eu du mal à se dépêtrer d’une image d’électronicien arriviste – par opposition aux acteurs historiques de la photo, tels que Nikon et Canon. En s’attaquant au format 24×36 (considéré comme le saint graal par de nombreux photographes), la firme d’Osaka semble aujourd’hui en bonne passe pour changer son image de marque. D’autant plus que l’annonce du développement des Lumix S1 et S1R s’accompagne de la confirmation de l’alliance de Panasonic avec la légende Leica et l’opticien Sigma.

Adoptant le doux nom de « L-Mount Alliance », ce projet collaboratif n’est pas sans rappeler la collaboration entre Panasonic et Olympus lors du lancement de la monture micro 4/3 il y a maintenant dix ans. C’est d’ailleurs autour d’une monture commune que Panasonic, Leica et Sigma vont se retrouver : la monture L. Présentée en 2014 sous le nom de « monture T » et alors intégrée à l’hybride APS-C Leica T, celle-ci a finalement adopté l’appellation « L » en 2015, à l’occasion de son adoption par l’hybride 24×36 Leica SL.

Deux boîtiers 24×36 et trois objectifs prévus pour 2019

Premiers boîtiers profitant de la L-Mount Alliance, les Lumix S1 et S1R disposeront donc de la monture L, et s’avéreront par conséquent compatibles avec la gamme d’objectifs Leica SL (actuellement composée de cinq focales fixes et de trois zooms), ainsi qu’avec de futurs objectifs conçus par Sigma. Panasonic a d’ailleurs profité de l’annonce du système Lumix S pour promettre la commercialisation simultanée de trois objectifs : un 50 mm f/1,4, un 24-105 mm et un 70-200 mm (disposant probablement tous deux d’une ouverture constante f/4). Toujours selon la marque, cette gamme devrait comporter une dizaine de références d’ici la fin d’année 2020.

Mais qu’en est-il des hybrides S1 et S1R en eux-mêmes ? Disposant respectivement d’une définition de 24 et 47 Mpx, ceux-ci semblent marier un capteur 24×36 aux technologies d’imagerie de Panasonic, le tout prenant la forme de boîtiers Lumix G9 sortant d’une séance de musculation. Si – comme le veut toute annonce de développement d’un produit – les fiches techniques des deux nouveaux Lumix sont bien entendues incomplètes, Panasonic a su saupoudrer sa conférence de presse de quelques caractéristiques alléchantes :

  • capteurs 24×36 de 24 et 47 Mpx,
  • captation vidéo 4K à une cadence de 60 i/s,
  • technologie Dual Image Stabilization avec les optiques Panasonic,
  • emplacements pour cartes mémoires aux formats SD et XQD,
  • écran LCD inclinable sur trois axes,
  • tropicalisation des boîtiers.

De façon plus évasive, Panasonic a également évoqué un autofocus rapide et précis ainsi qu’un viseur électronique disposant d’une haute définition. Les informations inconnues concernant ces boîtiers comprennent notamment leur réactivité en mode rafale, leur plage de sensibilité, et – bien entendu – leur prix. Attendons-nous cependant à une annonce plus détaillée dans les semaines qui viennent, car la commercialisation des Panasonic Lumix S1 et S1R est prévue pour le printemps 2019.

Source : Panasonic

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 6 mois et 2 semaines

J’aimerais voir un comparatif avec le GH5s quand ils sortiront.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser