Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

One Instant : la pellicule “Peel-Apart” est de retour

Après avoir lancé The Impossible Project en 2008, devenu ensuite Polaroïd Originals, Florian Kaps s’apprête maintenant à ressusciter un type particulier de film instantané, les pellicules “Peel-Apart”.

Le nouveau projet de Florian Kaps était de sauver les “packfilms” de Fujifilm, arrêtés en 2016 faute de rentabilité. S’il n’a pas réussi à le faire, cela a permis à son équipe de réaliser une nouvelle pellicule, la One Instant.

Que sont les pellicules “Peel-apart » ?

Les pellicules “peel-apart” sont des films instantanés que les utilisateurs d’appareils photo instantanés ont bien connu dans les années 80. La photo qui sortait de l’appareil nécessitait un temps d’attente avant de détacher la photo du négatif.

Pourquoi ont-elles été arrêtées ?

En 2016, Fujfilm a annoncé la fermeture de la dernière usine de production de ses pellicules “Packfilm”.

Comme beaucoup de fabricants de pellicules argentiques, Fujifilm s’adaptait à la réalité de la photographie numérique et supprimait donc les produits qui ne trouvaient plus preneurs.

De l’Impossible Project à Polaroïd Originals

C’est en 2008 que l’entreprise The Impossible Project, lancée par Florian Kaps, rachète la dernière usine de fabrication de Polaroïd, localisée aux Pays-Bas.

A ce moment, Polaroïd venait en effet de décider de restructurer l’entreprise, et de céder les droits sur la marque. The Impossible Project acquiert donc tous les brevets et droits sur Polaroïd, et rachète l’usine pour plus de 3 millions de dollars. L’entreprise recrute d’anciens employés de Polaroïd, et devient Polaroïd Originals.

L’entreprise a depuis relancé la production de films dont la production avait été abandonnée, réparé et commercialisé d’anciens modèles d’appareils, proposé des rééditions, puis depuis lancé de nouveaux modèles à impression instantanée, dont des modèles connectés.

Du sauvetage de la pellicule à une toute nouvelle version

Récemment, Florian Kaps a donc décidé de s’attaquer aux pellicules « packfilm ». Florian Kaps a d’abord entrepris de sauver la pellicule originale de Fujifilm. Mais le défi était réellement impossible.

Mais fidèle à son optimisme, Florian Kaps y a finalement vu une opportunité unique : créer un tout nouveau film à partir du matériel dont ils disposaient, et sans avoir à investir des millions. De là est né le One Instant.

One Instant : un nouveau procédé de fabrication

Reproduire le principe de la pellicule de Fujfilm était un vrai casse-tête, car le procédé de fabrication précédent était très complexe.

Finalement, une idée brillante d’un des spécialistes de l’équipe a permis de trouver un nouveau concept, qui en plus était beaucoup plus écologique. Et tout cela, sans avoir besoin d’une usine imposante.

Le film One Instant est stocké dans une cartouche qui permet de prendre une seule photo. C’est cette approche qui a permis une simplification considérable du processus. Si cette approche n’aurait pas été adaptée à la grande époque du « packfilm », elle est beaucoup plus acceptable pour un marché de niche composé exclusivement de passionnés.

Lancée pour le moment uniquement en édition spéciale Kickstarter, la nouvelle pellicule est proposée en pack de 6.

Grande compatibilité

Le film One Instant est compatible avec tous les modèles classiques d’appareils de type 100. Il suffit d’insérer la cartouche, puis de suivre la même procédure qu’auparavant.

Spécifications

One Instant est un film couleur ISO 125 / DIN 22, dont le temps de développement est d’une minute et trente secondes à 21 degrés et plus. Il est conçu pour une température de couleur de 5500 degrés Kelvin, avec une finition brillante.

Prix et disponibilité

De l’aveu même de son créateur, la pellicule One Instant est très chère. Il explique que la fabrication de ce film est très coûteuse. Chaque unité est pratiquement fabriquée à la main. Eles composants utilisés sont tous de la meilleure qualité possible.

Si la production augmente, les coûts pourront réduire, et le prix final aussi. Mais pour l’instant, l’achat de ce film coûte 50 € pour un pack de 6 unités.

Et on parle du prix de l’édition spéciale Kickstarter, dont les premières livraisons devraient intervenir en mai 2019.

La commercialisation finale devrait se faire par pack de trois unités, à un peu moins de 30 €, soit quand même un prix proche de 10 € par photo.

A réserver aux vrais passionnés, donc.

Source : Kickstarter 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur