Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Yongnuo confirme son hybride Android en monture Canon EF

Yongnuo avait déjà évoqué un hybride tournant sous Android avec un capteur micro 4/3 et une monture EF. C’est désormais une réalité qui a été montrée à l’occasion du CP+ 2019, et qui devrait arriver en Chine en Avril prochain.

Le Yongnuo YN450 est pour le moins un appareil qui sort des sentiers battus. Hybride de petite taille, fonctionnant sous Android, équipé d’une monture 4/3, et en monture Canon EF, il brise tous les codes habituels.

Un boîtier très fin…mais avec un gros adaptateur

Sur le plan du design, l’idée est plutôt bonne, avec un corps extrêmement fin, au look discutable mais correct. Mais l’adaptateur pour passer d’une monture 4/3 à une monture Canon EF est imposant. Impossible donc de le rentrer dans la poche. Dommage.

Au dos, l’écran 5 pouces (1080p), est évidemment tactile et multi-touch.

Des objectifs Canon EF sur un capteur micro 4/3

Ce qui peut ressembler à une bonne idée sur le papier est peut-être pratique pour réduire la taille et le coût du corps, mais pas nécessairement une excellente idée lorsqu’il s’agit de qualité d’image.

Cela ne veut pas dire que le capteur micro 4/3 de Panasonic n’est pas bon (même s’il est un peu dépassé), mais qu’y associer des optiques EF n’est pas vraiment adapté. Les journalistes sur place ne semblent pas avoir été très enthousiasmés par la qualité d’image en général, mais il faudra voir à l’usage.

Alors pourquoi ce choix de la monture EF ? Il n’est pas exclu que Yongnuo ait en profiter pour vendre ses propres optiques en monture Canon EF. Un concept autour d’optiques Micro-4/3 aurait sans doute été plus pertinent, entre autres en termes d’encombrement.

Quelques spécifications techniques

Le capteur micro 4/3 utilisé est un capteur Panasonic de 16 mégapixels, qui sera associé à un processeur 8 coeurs de Qualcomm. Comptez aussi 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire de stockage interne.

Le fait de proposer 32 Go de mémoire interne est une excellente idée, et on ne se plaindra pas de la présence d’un slot Micro-SD pour étendre la mémoire. Par contre, il ne prend en charge des cartes que jusqu’à 32 Go, et pas SDXC.

Photos en RAW, vidéo en 4K

Les photos pourront être prises en RAW, et la vidéo en 4K à 30 images par seconde.

Malheureusement, Yongnuo ne donne pas d’autres informations. Ce ne devrait donc pas être un point majeur de différenciation de l’appareil.

Connectivité

Le boîtier embarque Android 7.1.  Un emplacement pour carte SIM permettra à l’appareil de se connecter en 4G, et donc de partager ses photos comme on peut le faire avec un smartphone. Un GPS a aussi été intégré, et la batterie amovible de 4000 mAh devrait permettre d’alimenter l’appareil jusqu’à 4h en utilisation continue.

Pour le moment, Yongnuo a annoncé le lancement de cet appareil sur le marché Chinois pour le mois d’avril prochain, et peut être dans d’autres pays ensuite. Le prix pourrait tourner autour de 500 €. Pour le moment, Yongnuo a lancé un concours pour nommer l’appareil. Il pourrait s’appeler 4G Camera ou Smart Camera.

Un hybride sous Android : bonne idée ?

Si Yongnuo a le mérite de s’être lancé, il n’est pas certain que la marque arrivera à séduire les consommateurs les plus exigeants. Sans vouloir présumer trop à l’avance des compétences du boîtier de Yongnuo, les spécifications techniques et l’ergonomie de smartphone devraient faire fuir les photographes, auquel le produit ne s’adresse pas vraiment.

Dans ce domaine, c’est Zeiss, avec son ZX1, un hybride au look futuriste, et lui aussi équipé d’Android, qui sera très attendu. Le boîtier devrait a priori offrir une belle qualité d’image, une ergonomie d’appareil photo, mais aussi des fonctions de partage, et, cerise sur le gâteau, la possibilité de retoucher ses images dans Lightroom…depuis le boîtier.

Pour l’instant, Zeiss n’a toujours pas donné de prix ni de date de sortie, mais il devrait normalement coûter assez cher.

Impossible pour le moment de savoir quel sera le sort de ces deux produits, qui ciblent des clients très différents. On se rappelle de la Samsung Galaxy Camera, qui était intéressant, mais a eu du mal à trouver sa place sur le marché, face aux smartphones d’un côté, et aux hybrides de l’autre.

Il sera donc intéressant de voir ce que les acteurs qui aujourd’hui dominent le marché de l’hybride pourraient aussi annoncer. C’est certainement une des voies à l’étude pour se repositionner face aux smartphones.

Source : Yongnuo

 

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur