Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Pierre André le Leuch, talent addictif

Rencontrons aujourd’hui un vidéaste plein de promesses, Pierre André le Leuch.

Ce dernier a en effet remporté le premier Festival du Film Nikon, dont j’ai eu le l’honneur d’être membre du jury. Thème ? « Je suis un héros ». Contrainte ? Une durée maximale de 140 secondes (génération Twitter, quand tu nous tiens) !

Dans le flot d’oeuvres proposées, des plus amateurs aux plus pros, des plus maladroites aux plus malines, le court de « Leuch » s’est très vite démarqué. Sur le thème « Je suis un héros », il a réalisé « Je suis ton héroïne »


(Cliquez sur l’image pour voir le film)

…………………………

Nous n’avons apparemment pas été les seuls séduits par son travail puisque le film, présenté tardivement dans le concours, a également remporté le prix du Public. Du coup, et parce que comme vous le savez, nous nous ouvrons à la vidéo sur Lense, j’ai discuté avec notre lauréat pour découvrir ses influences et parler de la montée des reflex dans le monde de la vidéo pro et semi-pro.

Rencontre avec un vidéaste « génération DSLR ».

…………………………

LA SCÈNE SUD AMÉRICAINE

…………………………

Hello Pierre André, démarrons classique : parle-nous de toi !

J’ai 24 ans, après une prépa littéraire a Paris, je suis parti a Buenos Aires faire une école de cinéma. Cela va bientôt faire 4 ans que je vis en Argentine et je rêve d’y filmer mon premier long-métrage !

Pourquoi être parti en Argentique ?

J’imagine que tu voulais dire Argentine ! lapsus intéressant… 🙂

Woops… 🙂

Je suis amoureux de l’Amérique Latine depuis toujours (j’ai été au lycée à Lima, au Pérou) et l’Argentine m’intéresse tout particulièrement car l’industrie cinématographique y est très dynamique et la qualité des films produits est incomparable avec celle des autres pays. J’aime aussi beaucoup l’attitude des jeunes artistes qui savent toujours tirer profit du peu de moyens dont ils disposent pour exprimer leur creativite.

Quelles sont tes influences ?

Hum… C’est une question difficile car je pense que les influences que l’on a sont plutôt inconscientes. Mes deux realisateur préférés sont Bela Tarr et Wong Kar-Wai, même s’ils n’ont pas grand-chose en commun si ce n’est une certaine obsession formelle et la capacité extraordinaire d’hypnotiser leurs spectateurs photographiquement !

…………………………

SI PEU DE TEMPS… ET SI PEU DE TEMPS

…………………………

Comment as-tu pris connaissance du concours Nikon ?

Sur la page Facebook, tout a fait par hasard et environ deux semaines avant la fin des votes…

Wow, rapide ! J’espère que le pitch d’Heroïne, est venu naturellement…

Il est né du jeu de mot (facile) héros/héroïne et du fait que je voulais traiter le thème de manière un peu différente et inattendue. Je voulais que le film repose sur une ambiguïté de bout en bout, éviter d’avoir recours a un « twist » final qui sont toujours tentants dans les courts mais qui (je trouve) appauvrissent beaucoup leur consistance. L’idée d’une allégorie de l’héroïne a travers une scène d’addiction sentimentale m’a immédiatement seduit !

Le scénario est donc vite arrivé… Mais cette contrainte des 140 secondes n’a pas été trop difficile à vivre ?

Énormément : Le tournage à duré une journée et le montage… Presque une semaine ! La première version durait 6 minutes. J’avais prévu un long dialogue initial entre elle et lui que j’ai du recuire a une ou deux phrases échangées à travers la porte. Je ne le regrette vraiment pas : en mettant l’accent sur les silences et la tension entre les personnages, je trouve que l’atmosphère en est devenu plus pesante et leur relation plus explicite. La version finale de 2 minutes est donc ma préférée !

As-tu vu d’autres films, eu des coups de cœur ?

J’ai eu l’occasion de voir une grande partie des videos au fil des jours et j’ai donc eu pas mal de coups de coeur ! Je suis surtout sensible à la qualité de certaines vidéos, qui ont ete réalisées avec tres peu de moyens et qui parviennent cependant à maintenir l’attention du spectateur et à le surprendre…

…………………………

LA RÉVOLUTION REFLEX NUMÉRIQUE

…………………………

Que penses-tu de l’arrivée des reflex numériques dans le monde la vidéo (en bien, en mal, des limitations qui te frustrent encore) ?

Je pense que l’arrivée de ces nouveaux appareils aux prix accessibles est une chance incroyable pour tous les vidéastes professionels et amateurs. Je pense qu’ils vont révolutionner le monde de la vidéo et du reportage. Avec des appareils aussi légers, petits et discrets, les possibilités créatives sont infinies et la qualité finale n’en souffre pas ! En très peu de temps, ces boîtiers sont deja devenus l’outil de travail privilégié des réalisateurs de publicité et bien sur, de court-métrages…

Quel est ton prochain projet, avec tout ce nouveau matos ? (ndr : en ayant gagné le double prix, Pierre André a cumulé une jolie somme mais aussi deux boitiers et moult accessoires…)

Je compte profiter de la dotation et du matériel Nikon pour m’attaquer au long-métrage ! J’ai un projet de fiction dans une atmosphère fantastique, un peu à l’image des contes sud américains. Il est  encore en écriture mais il me tient à coeur depuis longtemps et va enfin pouvoir se réaliser ! J’ai déjà commencé à réunir mes collaborateurs pour pouvoir commencer le tournage le plus tôt possible a Buenos Aires…

Un dernier mot pour ceux qui se lancent dans la vidéo, techniquement, narrativement ?

Je ne me sens vraiment pas dans une position appropriée pour donner des conseils, étant moi-même grand débutant. Mais la seule chose que j’ai retenu, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de matériel et une superproduction pour commencer à filmer et en être récompensé ! La seule chose qui importe, c’est de se lancer, quels que soient les moyens dont on dispose. N’importe qui aujourd’hui dispose des moyens pour le faire, on a vu des long-métrages se réaliser avec un téléphone portable et même avec une webcam !

…………………………

Tout cela donne bien envie et des idées… Nous suivrons le travail de Pierre André, pendant que les initiatives et les concours vont se multiplier autour des micro-métrages, qui semblent être une excellente école pour les photographes voulant se frotter à la vidéo.
Attendez-vous à des sorties et formations vidéo cette année sur Lense !

+ :

– Voir les 10 nominés du Festival du Film Nikon (mon favori est « Je ne suis pas Einstein »…)

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 13 ans et 1 mois

🙂

Il y a 13 ans et 1 mois

Très bien fait ce petit court !
A quand la première sortie vidéo Lense ?
Avec un petit concours à la suite ?

En attendant mon dernier petit film 😉 :
http://vimeo.com/20414650

Il y a 13 ans et 1 mois

Je m’en vais le checker, tiens !

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser