Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Canon EOS RP : l’hybride plein format à 1 499 €

Après plusieurs semaines de spéculations et de fuites d’informations, Canon prend bel et bien l’industrie de la photo à revers en présentant l’EOS RP, l’un des appareils hybrides plein format les moins chers du marché.

Quelque peu critiqué, lors du lancement de l’EOS R, concernant l’annonce d’un unique appareil flirtant avec le milieu de gamme – un milieu de gamme dont la facture s’élève tout de même à 2 499 € –, le constructeur japonais Canon était alors attendu sur un secteur haut de gamme exclusivement réservé aux professionnels de l’image. Comme prévu depuis maintenant quelques semaines, c’est néanmoins à l’entrée de gamme des boîtiers 24×36 que l’EOS RP s’attaque. Ce petit frère hybride du reflex Canon EOS 6D Mark II – il en reprend vraisemblablement le capteur de 26 Mpx – s’adresse donc aux amateurs passionnés et aux photographes professionnels au budget limité.

Un boîtier hybride à la compacité affirmée

S’il reprend en grande partie le design de l’EOS R, l’EOS RP se fait à la fois plus compact et plus léger : il dispose de dimensions de 132,5 x 85 x 70 mm et d’un poids de 485 g avec carte mémoire et batterie (contre 135,8 x 98,3 x 84,4 mm et 660 g pour l’EOS R). Malgré cette cure d’amincissement, l’appareil se montre bel et bien résistant à la poussière ainsi qu’à l’humidité, et bénéficie d’un châssis en aluminium et en alliage de magnésium.

Toujours par rapport au premier hybride 24×36 Canon, l’épaule droite du nouveau boîtier se voit dépourvue d’écran de rappel des paramètres de prise de vue. En lieu et place de celui-ci, on trouve une classique molette de sélection des modes PASM. Sur la face arrière de l’appareil, la barre tactile disparaît mais les emplacements des autres boutons et commandes restent strictement identiques. On retrouve également un écran tactile et orientable, même si la taille de celui-ci est réduite de 8 cm à 7,5 cm de diagonale, et sa définition de 2,1 millions de points à 1 million de points. Le viseur électronique de 0,39″ (environ 0,99 cm) bénéficie pour sa part de la technologie Oled, et dispose d’une définition de 2,36 millions de points et d’un grossissement de 0,7x (contre 0,5″, 3,69 millions de points et 0,75x pour l’EOS R).

Capteur 24×36 de 26 Mpx et processeur Digic 8

Au cœur de l’appareil, on trouve un capteur CMOS 24×36 de 26 Mpx équipé d’un filtre passe-bas et dépourvu de système de stabilisation. Ce capteur étant probablement similaire à celui équipant le 6D Mark II, les résultats en termes de qualité d’image devraient s’avérer équivalents. Comme la plupart des capteurs intégrant les appareils Canon, il bénéficie de la technologie Dual Pixel AF améliorant les performances de la mise au point par corrélation de phase. Ce système autofocus s’appuie sur la présence de 4 779 points et proposerait une sensibilité jusqu’à – 5 IL. Canon annonce de plus que l’EOS RP est capable d’un suivi autofocus de l’œil du sujet qui fonctionnerait en mode de suivi automatique du sujet AF Servo – fonctionnalité dont l’EOS R se voit pour l’instant dépourvu malgré son nouveau firmware 1.1.0.

Le capteur 24×36 de l’EOS RP est épaulé par le tout dernier processeur de traitement d’image le marque : le Digic 8. Celui-ci autorise une plage de sensibilités s’étendant de 100 à 40 000 ISO (extensible jusqu’à 102 400 ISO) et une cadence en rafale atteignant un maximum de 5 i/s (4 i/s avec suivi du sujet). Le mode vidéo de l’appareil se voit malheureusement limité par rapport à la concurrence puisqu’il donne simplement accès à un enregistrement sur carte mémoire en 4K UHD (3 840 x 2 160 px) à 25 ou 24 i/s, en Full HD (1 920 x 1 080 px) à 60, 50, 30 ou 25 i/s, ou encore en HD (1 280 x 720 px) à 60, 50, 30 ou 25 i/s.

Les vidéastes pourront néanmoins compter sur des entrée et sortie audio mini-jack, ainsi que sur un enregistrement en 4:2:2 8 bits grâce à la sortie HDMI de l’appareil. Un port USB-C est également présent, tout comme le WiFi et le Bluetooth. Le stockage est pour sa part confié à un unique emplacement pour carte SD (compatible UHS-II), et l’alimentation est assurée par une batterie LP-E17 – contrairement à l’EOS R qui utilise les vénérables batteries LP-E6.

Prix, disponibilité et parc optique

Le Canon EOS RP sera commercialisé à partir du 27 février 2019. Uniquement accompagné de la bague d’adaptation EF-EOS R – permettant donc l’utilisation d’objectifs EF –, il sera vendu au prix de 1 499 €. Un kit comprenant l’optique Canon RF 24-105 mm f/4L IS USM sera également proposé pour la somme de 2 499 €.

Canon a de plus profité de l’annonce de l’EOS R pour mentionner le développement de l’objectif RF 24-240 mm f/4-6,3 IS USM. Cette optique viendra compléter les objectifs RF 35 mm f/1,8 IS Macro STM, 50 mm f/1,2 L USM, 24-105 mm f/4 L IS USM et 28-70 mm f/2 L USM déjà présent au sein du catalogue de la marque.

Le Canon EOS RP en images :

 

Source : Canon

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 1 an et 8 mois

Mon Canon 6D pourra prendre sa retraite.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser