Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Darktable : la solution gratuite pour remplacer Lightroom ?

Avec l’arrêt de la version sans abonnement de Lightroom, de nombreux photographes se sont mis à la recherche d’alternatives à la solution d’Adobe. Darktable est une de ces options, et elle est gratuite.

Darktable est une solution qui est développée depuis 2009 par des photographes et qui permet de gérer ses photos de la même manière qu’avec Lightroom. Avec l’arrivée récente d’une version compatible Windows et la disponibilité d’une version 2.4.0 très aboutie depuis le 24 décembre, ce logiciel gratuit et open-source devient encore plus intéressant. Vous pouvez ainsi organiser vos photos et les éditer depuis une interface qui n’est pas sans rappeler celle de Lightroom.

Quelques-unes des spécificités de Darktable

  • Édition non destructive tout au long du flux de travail. Les images originales ne sont jamais modifiées.
  • Gestion des fichiers RAW.
  • Utilisation du GPU.
  • Gestion professionnelle des couleurs : détection automatique des écrans, profil ICC intégré pour de nombreux espaces couleur (sRGB, Adobe RGB, XYZ, etc.).
  • Compatible Linux, Mac OS X, Windows, Solaris 11 GNOME.
  • Filtrage et organisation : gestion par tags, notes, couleurs, avec recherches dans toutes les métadonnées des images.
  • Gestion des formats standard, RAW, et formats HDR.
  • Zoom sans latence pour une expérience fluide.
  • Support de la prise de vue connectée (tethering) avec Live View (pour certaines marques d’appareils photo).
  • Prise en charge de 21 langues.
  • Export pour Google Plus, Facebook, galeries web en HTML.
  • Sauvegarde des réglages de développement.
  • Automatisation de tâches répétitives.

Différents modules pour l’organisation et l’édition

Le module “Table lumineuse”

C’est un des trois onglets principaux. Il donne accès dans le panneau de gauche à différentes fenêtres, comme sur Lightroom.

La fenêtre « Importer » permet d’importer une image, un dossier ou de rechercher un appareil.

La fenêtre « Filtres de collection » permet d’organiser et retrouver ses images en utilisant les métadonnées de vos photos.

On trouve enfin deux autres fenêtres, une avec les collections récentes, et une autre qui affiche toutes les métadonnées d’une image sélectionnée.

Dans le panneau de droite, il y a d’autres fenêtres : « Sélection », « Images sélectionnées », « Développement », « Styles », « Éditeur de métadonnées », « Mots-clés », « Géolocalisation » et « Exporter sélection ».

Le module « Chambre noire »

Dans le panneau de gauche, on trouvera les fenêtres dédiées aux fonctions suivantes : « Instantanés », « Historique », « Pipette », « Mots-clés », « Informations sur l’image » et « Gestion des masques ».

Dans le panneau de droite, se trouvent les fenêtres « Contraste », « Luminosité et saturation », « Ombres et hautes lumières », « Recadrer et pivoter », « Courbe de base », « Orientation », « Exposition », « Dématriçage », « Reconstruire hautes lumières » et « Balance des blancs ».

À cela s’ajoute une fenêtre “Plus de modules”, qui donne accès à de très nombreux paramètres qu’il serait trop long de lister ici.

Le module « Autre »

Dans ce module, on trouve 3 modes d’affichage : le mode « Capture », pour le tethering, le mode « Carte », pour l’affichage des données GPS sur une carte, et une fonction « Diaporama ».

Installation et prise en main

Pour l’installation, vous devez d’abord vous rendre sur la page de téléchargement, puis choisir votre OS, et enfin, il ne vous reste plus qu’à suivre les consignes de téléchargement.

Sur Windows, l’installation est très simple. Le fichier .exe à télécharger pèse 61,5 Mo, et l’installation est simple et rapide.

Une prise en main rapide du logiciel sous Windows m’a permis de constater que tout est bien implémenté. Il faudra, certes, un temps d’adaptation pour faire la transition depuis Lightroom pour localiser les outils. Mais leur fonctionnement est assez similaire, avec entre autres un système de curseurs bien connu.

À l’usage, la rapidité est au rendez-vous, les options de réglage sont nombreuses, et la précision offerte en édition est remarquable.

Il existe de nombreux tutoriels gratuits et une forte communauté autour de Darktable, et il est donc facile de prendre rapidement en main ce logiciel. Sachant que cette solution est gratuite, voici une alternative à Lightroom à sérieusement considérer en 2018.

Source : Darktable

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 8 mois et 1 semaine

Très intéressant ! Je vais m’empresser de partager l’info et de tester l’outil ! 🙂

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur