Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Découvrir l’hyperfocale

Derrière ce terme que l’on pourrait croire issu de la science fiction se cache une technique qui permet de s’abstenir de faire la mise au point. Cette technique a été et est toujours utilisée par les photojournalistes et les photographes de rue. Sans rentrer dans les détails, je vais vous présenter comment utiliser cette technique.

L’hyperfocale permet de prendre des photos nettes sans faire la mise au point.

Cette méthode s’appuie sur la profondeur de champs et la distance de focus. Ces deux paramètres dépendent de l’ouverture et de la focale mais on va oublier la focale pour le moment. Pour rappel, l’ouverture c’est les nombres f/xx. D’ailleurs en anglais on les appelle les fnumber. Plus le fnumber est petit et plus la profondeur de champs (ou zone de netteté) sera faible et inversement.

La bague mise au point va déplacer la distance de focus. Plus la distance de focus sera grande, plus la profondeur de champ sera grande également.

Le principe de l’hyperfocale consiste dans un premier à se placer à un grand fnumber , par exemple f11, f16 voire f22. puis à régler la bague de mise au point pour que le focus commence entre 1 et 3 m. Ainsi, la zone de netteté pourra s’étendre de 1 m à l’infini ou presque.

Souvent les objectifs de reflex numériques avec autofocus ne permettent pas d’utiliser l’hyperfocale. Ce n’est le cas de la plupart des objectifs des reflex argentiques. Petite vérification pour en avoir le coeur net. L’objectif doit avoir :

  • un point/trait pour régler le focus
  • une bague qui indique la distance de focus en mètre et/ou en pied
  • au moins deux traits de part et d’autre du point de focus qui indique la zone de netteté

 

Par exemple, l’ouverture est reglée à f/11, la distance de mise au point à 3 m et la zone de netteté indiquée par les traits bleux, s’étend entre 7 et 20 pieds (2,15 et 6 m).

Reste maintenant à régler la vitesse. Pour cela, on peut se fier à la règle « sunny 16 ».

Un dernier petit conseil, essayes de shooter sans viser pour encore plus de discrétion, par exemple avec un reflex numérique pour éviter de cramer des péloches.

En bonus, une vidéo d’Erik Kim, un street photographer à L.A. avec quelques conseils sur la photo de rue.

 

 

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 11 ans et 2 mois

La mise au point faite sur le point d’hyperfocale permet d’obtenir une image nette de l’infini à la moitié de la distance hyperfocale.

En numérique : Distance hyperfocale = focale² / (ouverture * cercle de confusion)
Pour un full frame, le cercle de confusion = 0.033.

Technique qui a tout son intérêt avec les grandes focales, à une ouverture faible (/F important).
Ce qui tombe plutôt bien, puisque c’est en général avec un grand-angle qu’on veut avoir toute la photo nette!

Avec un téléobjectif (>85mm) c’est pratiquement inutilisable.

Effectivement, le manque d’indications sur les objos en numérique oblige à faire la mise au point « au jugé » sur un objet à la distance hyperfocale.

Il y a 11 ans et 2 mois

@kagou : en numérique c’est encore plus compliqué parce que le cercle de confusion dépend de la taille des photosites du capteur. Deux capteurs plein format, l’un en 12MP et l’autre en 21MP n’auront pas le même nombre de photosite, donc ils n’auront pas la même taille, donc pas la même taille de cercle de confusion et donc, pas la même pdc à ouverture et mise au point égale. Mais cela joue surtout sur les faibles profondeurs de champs.

Il y a 11 ans et 2 mois

Super article! Je commencais juste à m’intéresser à cette notion d’hyperfocale en plus 🙂

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir des objectifs qui donnent directement les infos nécessaires, il y a des programmes qui permettent de se faire des chartes, comme DOFmaster. Et pas mal d’applis pour mobiles, aussi (en tout cas pour iPhone, mais ca doit exister aussi pour Android)!

Merci pour l’article en tout cas…

Il y a 11 ans et 2 mois

Pardon mais y’a que moi que cet article choque?
Sans entrer dans les détails non plus…
La distance hyperfocale ne permet pas de faire des photos sans faire le point. Elle permet de faire une photo avec une grande profondeur de champ (la plus étendue d’ailleurs). En effet en faisant le point sur un objet placé à la distance hyperfocale on aura le point de l’infini jusqu’à la moitié de la distance hyperfocale.
On peut aussi utiliser cette technique avec des reflexs num sans souci. L’autofocus est débrayable. Certes les objectifs ne mentionnent pas systématiquement la distance de mise au point mais on peut gruger en faisant le point sur on objet que l’on juge placé à la distance hyperfocale.
Pour approfondir avec quelques maths wikipedia est ton ami http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperfocale

Avatar par défaut
Namaste
Il y a 11 ans et 2 mois

D’autant plus que ca ne coute rien de s’arreter deux seconde, expliquer les raisons pour lesquelles on a shooté avant de demander, d’ailleur je penses que la plupart des gens peuvent etre flaté d’avoir ete l’espace d’un instant un model photo qui a attiré l’oeil, et puis pourquoi pas montrer la photo et proposer d’en envoyer un exemplaire si ca lui dit.
La pratique d’une passion n’empeche pas de faire preuve d’un minimum de politesse, meme si on veut aller vite.

Buz
Il y a 11 ans et 2 mois

+1 @Namaste
C’est ouf cette technique qu’on les streetphotographers de shooter sans s’arrêter. Efficace mais niveau humain c’est moyen. Ça doit pas être toujours agréable pour les photographiés. D’ailleurs vers la fin de la vidéo la jeune femme au téléphone n’a pas l’air hyper rassuré. Il y a d’autres vidéos de ce style sur le forum http://www.lense.fr/forum/index.php?/topic/47-street-photography-documenting-the-human-condition/

Il y a 11 ans et 2 mois

Attention, toujours faire gaffe et tester le niveau de netteté dans la zone annoncée.
Perdu des tas de photos comme ça, parce que j’avais mis un objectif en hyperfocale de 5m à l’infini et qu’à 6 ou 7m les sujets étaient quand même bien flous…

Avatar par défaut
Namaste
Il y a 11 ans et 2 mois

Merci pour ce petit rappel bien pratique 🙂
Par contre pour la video je trouve toujours ce genre de methode un peu intrusif (le shoot et trace…) et pas très respectueuse… enfin y’a peu etre que moi que ca choc.

Il y a 11 ans et 2 mois

Bien résumé 🙂

Il y a 11 ans et 2 mois

Merci du conseil. C’est vrai qu’un peu d’entrainement s’impose avant de se lancer.

Il y a 11 ans et 2 mois

Je pense que ça se discute. De cette manière le photographe participe le moins possible à la scène et peu capturer des poses plus naturelles. Par ailleurs, il explique dans sa vidéo qu’il remercie les gens, au moins avec un sourire. C’est pas le même contact qu’un reportage photo mais quand même.

Avatar par défaut
Namaste
Il y a 11 ans et 2 mois

Je suis tout a fais d’accord que pour figer les gens dans une attitude la plus naturelle possible, c’est la seul solution (a moins d’avoir des potes bon comediens). Mais l’aspect « agressif » de la facon de faire me genera toujours un peu, ceci dis je trouve aussi très culotté d’oser le faire comme ca sans avoir peur de se faire taper dessus 😀
Quoiqu’il en soit merci encore pour le petit rappel sur l’hyperfocale.
Tien au fait j’ai recuperé un inverseur d’objectif pour faire de la macro, mais j’ai un peu de mal à comprendre sont utilisation… si un de ces quatres vous cherchez une idee pour un dossier je suis preneur 🙂

Il y a 11 ans et 2 mois

Je ne trouve ça pas pire qu’un mec qui prend des photos au téléobjectif.

Je croyais que Rémi avait déjà traité ça il y a longtemps mais que neni. Je vais y réfléchir 😉

Il y a 11 ans et 2 mois

J’ai essayé d’éviter d’être trop technique au risque de prendre quelques raccourcis. Je ne voulais pas présenter les détails physiques mais plus raconter comment est-ce qu’on peut l’utiliser.

Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne les réflex numériques. Seulement, les objectifs d’appareils numérique manquent souvent les indications de zone de netteté ce qui rend l’utilisation de la méthode plus difficile.

Et merci pour le lien wikipédia qui apportera satisfaction aux plus curieux 😉

Il y a 11 ans et 2 mois

Moi c’est le « La bague mise au point va déplacer la distance de focus. Plus la distance de focus sera grande, plus la profondeur de champ sera grande également. » qui m’a dérangé fortement.

Tu n’as pas expliqué ce qu’est la « distance de focus ». Mais si c’est bien la distance entre le sujet mis au point et l’objectif, alors je ne suis pas d’accord 😉
Ex : si la distance entre moi et le sujet mis au point est de 20m, alors ma pdc sera de (je simplifie) 10m à l’infinie.
Si elle est, plus petite, de 4m, alors la pdc sera de 2m à l’infinie, donc plus grande.

Me trompe-je ?

Il y a 11 ans et 2 mois

Après plus la focale est grande et moins l’hyperfocale est intéressante. C’est pour cela que c’est très utilisé avec les grands-angles.

Grosso modo, avec un 100mm à ouverture n=16, je dois faire la mise au point sur un sujet à 33m pour avoir ma pdc de 15m à l’infinie (pas très sympa…)
Avec un 30mm à n=16 je dois faire ma mise au point à 3m pour une pdc commençant de 1.5m à l’infinie.

Il y a 11 ans et 2 mois

Allez, juste un dernier truc pour finir son mal de tête. Pour un argentique, je mets un objectif de 50mm, ok je prends 50 pour valeur. Mais pour un numérique, doit on garder la valeur de 50 ou bien utiliser la valeur équivalente d’environ 85mm due à la taille du capteur ? Je ramasse les copies dans 1/4 d’heure, pour les autres les urgences c’est le 18 😀

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser